ENTREPRISE OU CABINET : QUEL EST LE CHOIX JUDICIEUX POUR UN GESTIONNAIRE PAIE?

 

Entreprise ou Cabinet, un premier choix à effectuer pour les premiers pas d’un Gestionnaire paie

Vous souhaitez trouver votre premier poste comme gestionnaire paie. Vous vous posez la question si vous devez aller en Cabinet ou en Entreprise.

Réussir à trouver un poste après la formation

Vous venez de réaliser votre formation pour évoluer comme gestionnaire paie. La première préoccupation est de trouver votre premier poste. En effet, certains jeunes professionnels ont des difficultés à être embauchés en entreprise par manque d’expérience. Il ne faut surtout pas se décourager et une opportunité peut toujours survenir. Il faut mettre en avant votre stage réalisé et ne pas oublier parfois vos précédentes expériences. Certains recruteurs vont tester vos connaissances acquises en formation. Il faut donc régulièrement se mettre à jour et aussi démontrer que vous êtes prêts à évoluer dans l’entreprise.

Le cabinet comptable : « c’est bien pour apprendre »

Le cabinet comptable ou de paie traite des dossiers dont le nombre de paie dépasse rarement 100 salariés par dossier. Les paies de différentes secteurs (BTP, Hôtellerie, Transport, Spectacle, autres…) et avec diverses particularités (Accord spécifique à l’entreprise, heures supplémentaires structurelles, autres…) font que le poste de gestionnaire (collaborateur) paie est riche en terme technique.

Le cabinet comptable : bien apprendre avec un professionnel

Vous commencez votre parcours professionnel, et malgré la qualité de votre formation, vous ne pouvez tout apprendre sur le terrain. Vous mettre sur un dossier sans transmission ou suivi de ceux-ci n’est pas raisonnable. La mise à disposition de logiciels de paie très performant ne suffit pas à obtenir une qualité irréprochable du dossier.

Les équipes en place dans les cabinets comptables ont parfois plusieurs dizaines d’années d’expérience. Il est important également de transmettre ce savoir aux  jeunes professionnels.

Dans le parcours relatif à la formation de l’Expert-Comptable, la partie dédiée à la paie est encore beaucoup trop faible et ne correspond pas à la réalité du terrain. Les différents programmes qui permettent l’obtention de ce diplôme gagneraient, à intégrer plus de sujets sur la paie.

L’entreprise : on apprend également

Les postes en entreprise sont bien différents les uns des autres. Certains vont réaliser plus de 1.000 paies par mois (sans jamais réaliser les tâches administratives du salarié) alors que d’autres vont faire le suivi global de la vie sociale du salarié.
La taille de l’entreprise est également importante. Certaines grandes entreprises vont en effet créer des CSP (Centres Services Partagés) pour réaliser les paies de tous les établissements de la France. Néanmoins, certaines paies vont être effectuées par le service comptable de la société.
Les postes sont donc très disparates. Mais le gestionnaire paie doit essayer de comprendre le poste où il évolue et son environnement, afin d’augmenter ses compétences qui lui serviront par la suite.
L’entreprise : on ne se s’embête jamais !
L’évolution constante des textes législatifs ne nous laisse pas le temps de s’ennuyer. Les produits informatiques évoluent. Les gestionnaires paie, en place depuis un certain nombre d’années, n’ont pas le luxe de se reposer sur leurs acquis.
Nous animons actuellement des formations, dans des grandes entreprises Françaises, dans le cadre du passage au Prélèvement à la Source. Nous avons donc la chance de rencontrer des professionnels présents depuis un certains temps en Entreprise, et qui toujours un enthousiasme à partager leurs métiers. La preuve que le poste de gestionnaire paie en entreprise est également passionnant.

Conclusion :

Les postes en cabinet comptable ou en entreprise sont en effet bien différents. Parfois, une première expérience en cabinet vous permettra de savoir si vous êtes fait pour travailler sur plusieurs dossiers à la fois. Il faudra tout de même être encadré pour ce premier poste. Mais, la majorité des postes en entreprises sont loin d’être inintéressants. Quelque soit la structure choisie, le professionnel doit être formé et curieux.

 

Laisser un commentaire