LE RECRUTEMENT DES GESTIONNAIRES PAIE

Le métier de Gestionnaire paie en plus de la complexité, des nombreuses réformes sociales qu’il subit, se heurte à une autre difficulté : le recrutement !

Au fur et à mesure des années, les attentes et exigences des employeurs s’accroissent et les candidats (futurs gestionnaires paie) doivent s’adapter afin de répondre pleinement à celles-ci : être performant en termes de technicités, posséder des qualités interpersonnelles, être autonome… en bref être le fameux mouton à cinq pattes !

 

L’une des difficultés les plus répandues, se situe au niveau du futur gestionnaire paie en formation, qui recherche un stage la plupart du temps non rémunéré afin de valider et consolider la théorie qu’il a acquise en formation.

Dans bien de nombreux cas, les gestionnaires de paie peinent à intégrer une structure prête à leur laisser sa chance.

Les raisons pouvant expliquer cette difficulté sont :
  • Le temps que devra allouer le gestionnaire de paie senior afin de le former
  • le temps écoulé afin que la transmission des savoirs permette au futur gestionnaire paie d’être opérationnel
  • Le coût engendré par le temps d’encadrement octroyé par le gestionnaire paie senior

Cela soulève un paradoxe sans précédent puisqu’on exige des gestionnaires paie, des compétences techniques tout en omettant que celles-ci ne peuvent s’acquérir et s’aiguiser que par la pratique en entreprise.

Heureusement la majeure partie des entreprises ont compris que les compétences, même innées doivent être contextualisées afin d’en tirer les bénéfices et accueillent de plus en plus de néophytes.

Cependant, même dans ce cas, une ultime difficulté apparaît du côté des recruteurs : la pénurie des profils de gestionnaires de paie.

En effet, cela s’explique par :

  • la carence de cursus de formation spécialisé dans la paie tels que les BTS, DUT, LICENCE, MASTER…
  • la technicité que la paie requiert
  • le manque de pluralité de jobboard efficients
  • la complexité à définir un profil de poste correspondant à la réalité du marché
  • la difficulté pour un recruteur à évaluer les compétences techniques du gestionnaire puisqu’il est bien souvent peu familier à cet univers ou en maîtrise peu les rouages 

Toutefois, on constate qu’il existe des panacées :

  1. Les législations et avantages attribués aux entreprises afin d’augmenter le recours aux stagiaires
  2. La présence d’un diplôme certifiant en paie à la prestigieuse université de DAUPHINE
  3. Le fait que de plus en plus de spécialistes en paie (Responsable paie etc…) soit en charge du recrutement ou du moins interviennent dans la phase de recrutement afin de valider la technicité des candidats

Celles-ci s’avèrent être efficientes puisqu’on rencontre dans le monde séculier, de nombreux gestionnaires paies très qualifiés et compétents en charge des paies et cela indépendamment du travail demandé et la constante évolution de la paie.

Il est nécessaire de saluer la passion et la pugnacité avec laquelle les gestionnaires paie exercent ce métier plein de rebondissements (c’est le moindre que l’on puisse dire pour 2019) !

Gestionnaires Paies créez votre compte ici : https://lexpertpaie.com/user-login/

Entreprises découvrez nos packs ici : https://lexpertpaie.com/job-packages/

EGA – ÉGALITÉ FEMME/HOMMES, LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS ET HARCÈLEMENT

Commentaires

Laisser un commentaire