POURQUOI LE MÉTIER DE LA PAIE EXIGE DES CONNAISSANCES TECHNIQUES

La paie requiert des compétences techniques indéniables.

Le logiciel vrai outil de calcul de la paie

Les gestionnaires de paie s’appuient sur des logiciels de plus en plus élaborés. Les paramétrages sont de plus en plus calibrés. Il est donc tout à fait possible d’effectuer une paie, sans en comprendre le calcul.

Il faut comprendre le bulletin de paie

Un gestionnaire de paie doit comprendre le bulletin effectué par le logiciel. Nous parlons bien sûr de l’ancien bulletin de paie qui nous permet de faire les contrôles. Et non du nouveau bulletin de paie soit disant “clarifié” dont même les professionnels ont des difficultés à déchiffrer.

Pourquoi comprendre le calcul de la paie ?

Tout d’abord parce que nous devons renseigner nos clients, nos employeurs ou les salariés sur la bonne application de la paie. Puis pour repérer, limiter et corriger les éventuelles erreurs dont  nous ne sommes jamais à l’abri.

Une veille paie incessante

La paie subie tous les ans par des nouveautés issus des législateurs. L’apparition du prélèvement à la source, en 2019,  en est le parfait exemple.

Une technicité en matière de chiffre
Pour bien comprendre le bulletin de paie, il faut connaître tous les calculs (base CSG CRDS, le plafond, les réintégrations sociales, les bases apprentis, etc).
Il faut être capable aussi de comprendre les déclarations DUCS incluses dans les DSN.

Une technicité en matière de droit social

La gestion des Frais de santé, des arrêts maladies et AT, des congés payés et autres Temps partiel thérapeutique prennent un temps CONSIDÉRABLE aux gestionnaires paie. Des questions parfois reviennent, sans avis tranché des législateurs,  et rendent laborieux son traitement, sur le bulletin de paie. Ceux qui créent les lois ne sont malheureusement pas ceux qui l’appliquent sur le terrain…

Une rigueur nécessaire

La réalisation de saisie en paie existe toujours (même parfois de double saisie par manque de lien entre le suivi des temps et le logiciel de paie).

Le logiciel de paie ne fait pas tout. Son utilisateur doit pouvoir effectuer des manipulations sur l’outil avant de sortir les paies.

Cette manipulation doit être faire l’objet d’une attention particulière.

Le métier a besoin de professionnels avec une technicité paie élevée

Nous avons rencontrer un débutant dans ce métier qui était des mois auparavant dans une activité très loin de la paie et non effectuée dans des bureaux. Il souhaitait ardemment réussir dans ce nouveau métier. Deux ans après sa rencontre, nous étions particulièrement admiratif de la qualité technique, acquise en très peu de temps. Son engagement et son enthousiasme lui avaient permis d’obtenir cette qualité professionnelle.

Le métier de la paie doit être reconnu par des diplômes

Des certificats gestionnaire paie inscrit au RNCP, des licences paie existent. La prestigieuse université de Dauphine propose également un DU spécifique à la paie.

Cependant, une telle technicité ne peut-elle pas, être mieux reconnue par l’Etat, via un BTS par exemple ou par un Master !?

 

Laisser un commentaire